pesv-CDD-IE

Offre d'emploi : Ingénieur(e) d'Etude - Statistique appliquée à l'épidémiosurveillance
 
 
Date limite de candidature : 15 novembre 2018
Date de prise de fonction : Janvier 2019
Unité d’accueil : BioSP (Biostatistique et Processus Spatiaux)
Equipe d’accueil : Equipe opérationnelle pour la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé végétale (Plateforme ESV ; nouvelle équipe en cours de constitution)
Lieu d’exercice : INRA, Centre PACA, 228 route de l’aérodrome, 84914 Avignon
Contact : Samuel Soubeyrand - samuel.soubeyrand@inra.fr
Niveau : Ingénieur(e) d'Etude (IE) (Emploi-type : E2D46 – Ingénieur-e statisticien-ne)

 

A l’occasion de la création de la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé végétale, l’INRA recrute un(e) statisticien(ne) qui travaillera dans le domaine de l'épidémiosurveillance. Le recrutement est ouvert en CDD pour une durée de 9 mois maximum à partir de janvier 2019. Durant cette période, un poste doit être ouvert au concours de la fonction publique d’Etat en 2019 dans le corps des Ingénieurs d'Etude, pour prise de poste en octobre 2019. Durant la période en CDD la rémunération sera basée sur la grille indiciaire des Ingénieurs d'Etude, en tenant compte de l’ancienneté (salaire mensuel brut compris entre 2019 et 2422 euros selon ancienneté).

 

Contexte scientifique
 
L'unité BioSP du centre INRA PACA, Avignon, compte 14 chercheurs, 6 ingénieurs et 9 doctorants / postdoctorants aux compétences diversifiées (mathématiques, statistique, informatique, écologie et épidémiologie numériques). Dans le cadre de la création, en 2018, de la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé végétale (ESV), l’unité BioSP va héberger l’équipe opérationnelle INRA de cette plateforme qui comptera, sous 3 ans, 7 agents ingénieurs et techniciens. Les missions de l’équipe opérationnelle sont (i) la veille scientifique et phytosanitaire sur les dangers touchant les végétaux et susceptibles d’avoir un impact sanitaire et/ou économique, (ii) la gestion d’un système d’information centralisant les données de surveillance des dangers listés dans le programme de travail annuel de la plateforme et intégrant des espaces de communication et de collaboration, (iii) le traitement et l’analyse de ces données de surveillance, (iv) l’élaboration et la mise à disposition de bilans sanitaires, de données brutes, agrégées ou interprétées, de supports d’informations et de supports de formation pour différents niveaux d’utilisateurs (Direction Générale de l’Alimentation, chercheurs, acteurs de la surveillance phytosanitaire, filières professionnelles, grand public), (v) l’évaluation et l’amélioration des dispositifs de surveillance. L’insertion de l’équipe opérationnelle de la Plateforme ESV dans l’unité de recherche BioSP devra permettre de créer des synergies entre les aspects opérationnels de l’épidémiosurveillance et la recherche.

 

Note : Le champ d'action de la Plateforme ESV couvre potentiellement tout danger sanitaire ou phénomène phytosanitaire ayant ou pouvant avoir un impact sur l'état sanitaire des végétaux et les effets non intentionnels des pratiques agricoles sur l'environnement. La Plateforme apporte, conformément à l'article L. 201-14 du Code rural et de la pêche maritime, aux services compétents de l’État et, à leur demande, aux autres responsables de dispositifs de surveillance, un appui méthodologique et opérationnel pour la conception, le déploiement, l'animation, la valorisation et l'évaluation des dispositifs de surveillance sanitaire, ainsi qu’en ce qui concerne l’investigation épidémiologique de phénomènes sanitaires. Elle s'appuie sur une équipe de coordination, une équipe opérationnelle, une structure de gouvernance et de pilotage dénommée Comité de pilotage (Copil) et s'organise en groupes de travail associant des personnels de ses différents membres et mobilisant si besoin d'autres partenaires. Les membres de la Plateforme sont le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, l'ACTA, l’Anses, l'APCA, Fredon France et l'INRA.

 

Objectifs du recrutement
 
La mise en place de l’équipe opérationnelle de la plateforme ESV, qui est une nouvelle composante de l’unité BioSP, nécessite le recrutement d’un(e) statisticien(ne) dont les missions seront principalement le traitement et l’analyse de données d’épidémiosurveillance via des techniques statistiques robustes, l’évaluation statistique et l’optimisation numérique des stratégies d’échantillonnage menées dans le cadre de l’épidémiosurveillance, et le transfert de nouvelles méthodes statistiques, y compris celles issues de la recherche à l’INRA, dans le cadre des missions de l’équipe opérationnelle. L’agent participera ainsi aux missions (iii) et (v) de l’équipe opérationnelle. Pour la réalisation de ces missions, l’IE travaillera en équipe en s’appuyant sur le caractère multidisciplinaire de l’équipe opérationnelle PESV. Il(elle) sera amené(e) à interagir avec les collègues statisticiens des unités de recherche INRA (ou hors INRA) spécialistes des techniques mobilisables pour l’accomplissement de ses missions. D’autres missions pourront être attribuées en fonction des besoins de l’équipe.

 

Compétences recherchées
 

Emploi-type : E2D46 – Ingénieur-e statisticien-ne

 

Une expérience d’application de la statistique dans le cadre de l’épidémiologie est un atout.

 

Activités principales (extraites de la liste associée à l’emploi-type) :

Apporter le conseil aux utilisateurs qui ont besoin de mettre en œuvre des méthodes et des outils statistiques

Assurer la mise en œuvre d'enquêtes et d'études statistiques

Organiser la chaîne de traitement des données, de la collecte à l'analyse statistique

Rédiger des documentations pour les utilisateurs des chaînes de traitement

Choisir et appliquer les méthodes statistiques existantes les plus pertinentes sur des corpus de données

Développer des programmes spécifiques pour prendre en compte les particularités d'une étude statistique

Déterminer les logiciels les mieux adaptés et les plus performants pour l'étude ou le projet en cours

Participer à la rédaction des rapports et des synthèses de présentation des résultats des analyses statistiques

Effectuer des présentations et des formations pour assurer un transfert de compétences

 

Connaissances ciblées (extraites de la liste associée à l’emploi-type) :

Statistiques

Techniques statistiques et informatiques de collecte et de traitement de données 

Logiciels statistiques 

Langages de programmation 

Langue anglaise

 

Connaissances complémentaires :

Exploration de données 

Fouille de données

Techniques de visualisation de données

Analyses de séries chronologiques

Statistique spatiale 

Manipulation et analyse de données issues de systèmes d’information géographique (SIG)

 

Compétences ciblées (extraites de la liste associée à l’emploi-type) : 

Traiter des données 

Programmer dans différents environnements informatiques 

Appliquer un dispositif de contrôle 

Assurer une veille 

Rédiger la documentation pour les utilisateurs

Réaliser des synthèses 

Travailler en équipe 

Capacité de conceptualisation 

Capacité de raisonnement analytique 

Curiosité intellectuelle

 

Formation :

A partir de Licence

Domaine de formation souhaité : statistique, biostatistique

 
 
Candidature
 
Envoyer une lettre de motivation et un CV à l’attention de Samuel Soubeyrand (samuel.soubeyrand@inra.fr) et Lucie Michel (lucie.michel@inra.fr). La lettre de motivation devra expliciter l’adéquation entre le profil du (de la) candidat(e) et l’offre de poste. Les personnes présélectionnées auront un entretien avec un jury de recrutement.
Date limite de candidature : 15 novembre 2018.
Pour tout renseignement, contacter Samuel Soubeyrand et Lucie Michel.